ART

Imagine Van Gogh : le soleil de la Provence s’installe à Québec cet été

Urbain auto

Après un passage remarqué en Europe et à Montréal, l’exposition multimédia et immersive Imagine Van Gogh s’installe tout l’été au Centre des Congrès de Québec. Conjointement organisée avec le Musée de la Civilisation, cette impressionnante exposition dont la première médiatique était le 18 juillet dernier permet de plonger littéralement le visiteur dans l’univers tourmenté de l’artiste de talent postimpressionniste néerlandais Vincent Van Gogh.

Personnages

Vincent Willem Van Gogh est né en 1853 à Groot Zundert, dans le Brabant aux Pays-Bas et décède à Auvers-sur-Oise en France en juillet 1890 à l’âge de 37 ans après avoir vécu une vie des plus tumultueuses.

Biographie de Van Gogh

Présentée jusqu’au 13 septembre 2020, cette exposition immersive réalisée par Annabelle Mauger et Julien Baron en collaboration avec l’historienne de l’art Androula Michael offre un fabuleux parcours à la fois ludique et poétique permettant ainsi de découvrir les œuvres grandioses de ce peintre d’exception.

cropped-dsc05038.jpg

Divisée en deux sections, l’exposition permet en premier lieu, sous forme de tableaux, de relater notamment l’histoire de la vie de l’artiste et plus particulièrement les deux dernières années de sa vie, celles les plus prolifiques, riches en couleurs et en émotions, entre Arles et Saint Rémy en Provence où Van Gogh peigna de ses plus grandes œuvres.

Section des tableaux

L’autre section se dévoile aux yeux du visiteur lorsqu’il entre dans une immense salle et aperçoit sous forme de projection d’images interactives géantes des extraits des œuvres picturales de Van Gogh plongeant visuellement et auditivement celui-ci dans un imaginaire lumineux en mouvement, vivant, coloré et hors du commun.

C’est donc plus de 200 œuvres qui sont projetées sur toiles géantes à l’aide du principe d’Images Totales qui amène le spectateur à avoir une vision globale des éléments présentés. Le visiteur pourra ainsi admirer les plus belles œuvres de Van Gogh telles que les inspirantes Iris, Les blés jaunes, La vigne rouge, La nuit étoilée sur le Rhône, Douze Tournesols dans un vase ou bien Champ de blé avec corbeaux.

Les airs musicaux entendus en même temps que défilent les images devant nous sont issues de compositeurs connus tels que Saint-Saëns, Mozart, Bach, Delibes ou Satie. Airs qui procurent une incroyable ambiance des lieux. Il est ainsi agréable de déambuler dans cette salle à son rythme et se laisser, avec le temps, envahir par l’envoutante ambiance des lieux.

Grand mur fleurs

L’immersion sonore et visuelle de l’exposition regroupe quatre thèmes importants :

La touche de Van Gogh propose d’admirer les coups de pinceaux du peintre qui se veulent, au fil du temps, plus fragmentés, rebelles, grossiers et inégaux procurant ainsi un effet visuel qui est de moins en moins soigné, voire même négligé.

Le thème Sur la couleur est inspiré de magnifiques estampes japonaises et est influencé par l’enseignement de Paul Signac, Van Gogh rend alors plus clair ses coups de pinceaux colorés.

Van Gogh et le japonisme propose la passion de l’artiste pour une fois de plus les estampes japonaises qui sont très à la mode à cette époque.

Et le dernier thème, Van Gogh épistolier propose un journal intime particulier qu’il entretient avec lui-même via son frère afin d’exprimer sa souffrance et ses angoisses. Par cette correspondance, on y ressent cette urgence de créer, de peindre et de suivre le rythme naturel des saisons qui passent et l’inspire.

Visage chapeau

Bref, une remarquable exposition où l’on se laisse guider par le son, les images et l’émotion des lieux afin de découvrir un envoutant et dynamique spectacle visuel. Si vous êtes donc de passage à Québec cet été ou y habiter et êtes intéressé par l’œuvre de Vincent Van Gogh, cette poétique exposition vous parlera très certainement !

Yeux Van Gogh

Photographies, travail personnel et François Berthiaume, 17 juillet 2020, Centre des Congrès de Québec.

 

Frida Khalo, Diego Rivera et le modernisme mexicain : art, amour et passion, un héritage exceptionnel

Conférence presse

Mercredi 12 février 2020, c’était jour et soir de fête au Musée National des Beaux-Arts de Québec, car avait lieu, au Pavillon Pierre Lasonde, la conférence de presse et le vernissage de la très attendue exposition d’art moderne Frida Kahlo, Diego Rivera et le modernisme mexicain – La collection Jacques et Natasha Gelman.

Cette grande exposition est présentée à Québec du 13 février au 18 mai 2020. Elle est organisée par la Vergel Fondation et MondoMostre en collaboration avec l’Instituto Nacional de Bellas Artes y Literatura du Mexique.

DSC04127

Lors de son passage à l’exposition, le visiteur pourra admirer 20 œuvres de Frida Khalo et 10 de Diego Rivera en plus de découvrir plusieurs autres peintres de l’art moderne mexicain en provenance de la collection privée de Jacques et Natasha Gelman. Au total, c’est plus de 150 objets qui sont réunis dont notamment 85 photographies d’époque.

Frida Kahlo et Diego Rivera formèrent un couple mythique et un des couples les plus influents de l’histoire de l’art. Elle, artiste socialement engagée, féministe militante et lui, peintre muraliste le plus marquant du Mexique, ensemble, ils créent une histoire romantique sans pareil où art, passion et amour se fondent pour exprimer un héritage artistique exceptionnel.

DSC04135

Née en 1907 en banlieue de Mexico, Frida Kahlo aura une santé fragile tout au long de sa vie. Elle souffre de poliomyélite dès l’âge de 6 ans, ce qui a pour effet de laisser sa jambe droite s’atrophier graduellement et son pied droit ne grandit plus normalement. Elle est également victime, à l’âge de 18 ans, d’un grave accident d’autobus et elle subira par la suite de nombreuses interventions chirurgicales. Se destinant à la pratique de la médecine, Frida Khalo apprendra plutôt à peindre durant sa convalescence.

Biographie – Frida Khalo

Diego Rivera est né au Mexique en 1886. À l’âge de 11 ans, il entre à l’École nationale des beaux-arts de Mexico. Grâce à une bourse d’études du gouvernement, il séjourne en Espagne et vivra 14 ans en Europe. En 1909, il s’installe à Paris où il fait la connaissance de plusieurs artistes de Montparnasse. Il retournera vivre au Mexique en 1921. De par ses prises de positions politiques dites révolutionnaires, son éblouissante personnalité et ses fabuleuses fresques murales, il est reconnu comme étant l’artiste ayant le plus contribué au développement de l’art mexicain durant de nombreuses années.

Biographie – Diego Rivera

Fresque murale

Frida Kahlo raconte, à travers ses tableaux d’art moderne, son histoire, sa propre vie peignant de vibrants autoportraits créant ainsi une image forte qui sera reconnue mondialement. Elle lègue une cinquantaine d’autoportraits qui représentent des moments importants de sa vie comme sa naissance, son corps blessé et sa relation passionnée avec Diego Rivera. Travail qui procure un vibrant dialogue avec elle-même dépeignant ainsi son état physique et psychologique. Ses sources d’inspiration lui viennent de l’amour, de ses peurs, ses douleurs et de l’espoir. Sa vie personnelle ainsi exprimée représente la majeure partie de son œuvre.

cropped-dscf3169.jpg

Une des sections de cette belle exposition est consacrée à la garde-robe de Frida Khalo. Interprétations modernes des costumes qu’elle portait quotidiennement, ils sont le reflet de sa façon de vivre et de sa flamboyante personnalité.

Frida Khalo adopte, après son mariage avec Diego Rivera, le style vestimentaire des paysannes mexicaines afin de créer un style remarquable et unique en son genre combinant ainsi vêtements, bijoux, accessoires et coiffures provenant de différentes régions du Mexique.

DSC04091

Elle s’inspire particulièrement des tenues traditionnelles des Tehuanas, ces femmes qui proviennent de l’isthme de Tehuantepec. Issues d’une société matriarcale, ces femmes zapotèques sont fières et indépendantes, ce qui représente, pour l’époque, un symbole fort d’émancipation féminine.

Ce costume traditionnel est composé d’une longue jupe, d’une chemise brodée nommée huipil et d’un long châle rectangulaire. Les cheveux de Frida Khalo sont coiffés à l’aide de jolis rubans et de fleurs multicolores.

DSCF3173

Par sa tenue vestimentaire, elle mélange aisément les différentes classes sociales et les styles ethniques afin d’affirmer son indépendance sociale et la fierté envers ses origines. Sa mère métisse étant d’ailleurs originaire de la région d’Oaxaca.

Musique

Bref, cette singulière exposition est à voir pour découvrir l’œuvre de ce couple mythique, l’intéressante interprétation des costumes portés par Frida Khalo et … pour se projeter sous le chaud soleil du Mexique.

Cocktail

Pavillon Pierre-Lassonde

Photographies : travail personnel et François Berthiaume, Musée National des Beaux-Arts du Québec, 12 février 2020, Québec

 

Miró à Majorque. Un esprit libre : poétique et ludique exposition à découvrir !

DSC02156

Le soleil de l’Espagne s’installe cet été à Québec, car des 30 mai au 8 septembre prochain est présenté, au Musée National des beaux-arts du Québec, une grande exposition retraçant une partie de la carrière du peintre et sculpteur espagnol de réputation internationale Joran Miró.

DSC02202

Cette touchante exposition, unique en Amérique du Nord, retrace la période artistique de maturité de Miró qui s’étend de 1956 à 1981 lorsqu’il s’est établi à Majorque . Le MNBAQ propose ainsi une sélection des oeuvres de l’artiste conçues à partir des collections de la Fundaciô Pilar i Joran Miró à Mallorca en Espagne et de la Successió Miró . Le visiteur pourra donc admirer près de 200 peintures, sculptures et oeuvres d’art sur papier et de nombreuses toiles de grand format.

DSCF6332

Joan Miró est né à Barcelone en Espagne en 1893. En 1907, il s’inscrit à l’école des beaux-arts de La Llotja et présente entre 1918-19 sa première exposition personnelle aux Galerie Dalmau à Barcelone. En 1920, il fait la rencontre de Pablo Picasso à Paris et les deux hommes resteront liés par une amitié et une admiration réciproques sans bornes. En 1921, Miró expose ses oeuvres à Paris à la galerie La Licorne et c’est le début d’une fulgurante carrière.

Joan Miro – Biographie

À Majorque, Miró est très prolifique et créé ainsi plus du tiers de ses oeuvres. Jouissant d’un environnement exceptionnel pour peindre, il se laisse ainsi guider par son grand talent pour expérimenter pendant 25 ans un langage pictural unique en son genre.

DSCF6340

Séparée en six thématiques distinctes, cette vibrante exposition plonge littéralement le visiteur dans des univers très différents comme pour l’atelier Sert, le renouveau et l’inachèvement, les racines et l’identité, l’inspiration, les signes et symboles ainsi que la métamorphose : la matière, le noir, le vide.

Les calligraphies japonaises sont particulièrement intéressantes à admirer, car Miró, fasciné par l’art et la philosophie orientale depuis son plus jeune âge, exprime une nouvelle conception de l’espace en regard du vide procurant ainsi à ses peintures des formes allongées touchantes et inusitées.

20190606_143437

Bref, si vous êtes de passage par la belle ville de Québec où y habitez, cette ludique et charmante exposition vous parlera très certainement !

DSCF6359

Photographies, travail personnel, 6 juin 2019, MNBAQ, Québec.

 

Berthe Morisot – Femme impressionniste

Jusqu’au 23 septembre 2018, est présentée au Musée national des beaux-arts du Québec la grande exposition Berthe Morisot – Femme impressionniste.

Cette belle exposition remplie d’émotion en vaut le déplacement pour la poésie qui s’en dégage, les charmantes couleurs et les jeux de lumières saisissants des tableaux.

Divisée en sept thèmes importants, le thème mode, féminité et la parisienne se veut une incursion dans l’univers de cette époque où les peintres impressionnistes portaient une grande attention à la mode et la toilette féminine.

Berthe Morisot_Exposition

Berthe Morisot – Femme impressionniste

 

Ici Londres

Une fascinante exposition où tradition s’amalgame avec créativité et modernité

Du 17 mai 2018 au 10 mars 2019 est présentée, au Musée de la civilisation à Québec, la grande exposition Ici Londres.

Reconnue pour son visage multiculturel, sa vie trépidante et son bouillonnement incessant, Londres, ville de grands contrastes et capitale de l’Angleterre, est sans contre dit un pôle international de la création et l’une des 4 grandes capitales de la mode. C’est donc dans cette ambiance enivrante que le visiteur pourra découvrir, à travers les différentes thématiques proposées, une multitude de mouvements artistiques et musicaux qui ont façonné Londres au fil du temps.

Afin d’en apprendre d’avantage : Ici Londres

Ici Londres_photo voiture

Ici Londres_photo allée rues    Ici Londres_photo robe A Mc     Ici Londres_photo robe

Ici Londres_photo David Bowie     ici Londres_photo Ayres     Ici Londres_photo Beatles veste

Ici Londres_photo chaise

Ici Londres_photo Beatles

Ici Londres_photo vue de ville

Crédit photos : travail personnel, Musée de la civilisation de Québec, mai 2018

Ici Londres – MCQ

 

Paris en vitrine – Les boutiques au 18e siècle

Une incroyable incursion dans l’univers de la Ville lumière au 18e siècle

Mercredi 25 avril 2018 c’était soir de fête, car était réuni, malgré une pluie torrentielle sous un immense chapiteau du Musée Stewart, une foule impressionnante afin d’assister au vernissage attendu de l’exposition Paris en vitrine – Les Boutiques au 18e siècle.

Cette poétique exposition plonge littéralement le visiteur dans une lointaine incursion de la Ville Lumière à cette époque où Louis XV régnait sur la France et où le style rococo donnait le ton à l’art décoratif. Époque également où les expéditions lointaines étaient fortement encouragées et cette notion est bien notable lors de la visite de cette exposition.

C’est dans ce décor empreint de nostalgie que près de 400 artefacts tels que 80 livres rares et 250 objets décoratifs provenant de la riche collection du Musée Stewart sont ainsi présentés au grand public.

Une immersion sonore et une expérience de réalité virtuelle permettent également au visiteur de plonger entièrement au cœur du Paris historique de cette époque grâce au fascinant parcours du projet Bretez.

Bref, une belle exposition à voir, sur l’île Sainte-Hélène à Montréal jusqu’en mars 2019, définitivement pour tous les passionnés d’histoire de cette période précédant la Révolution française.

Horloge_Paris en vitrine     Assiette_Paris en vitrine     Croquis_Paris en vitrine

Pompadour_Paris en vitrine

Photos : travail personnel, Musée Stewart, Montréal, avril 2018.

Musée Stewart

 

Giacometti

Superbe exposition d’Alberto Giacometti

Présentement et ce, jusqu’au 13 mai 2018 se tient au Musée national des beaux-arts du Québec la superbe exposition Giacometti et elle en vaut le déplacement pour tous les passionnés d’art et du mouvement artistique surréaliste.

Alberto Giacometti, peintre et sculpteur est né en 1901 à Borgonovo en Suisse. Son père Giovanni, qui est peintre, l’incite à s’intéresser à l’art. Il s’installe donc à Paris en 1922 où il fréquente l’atelier d’Antoine Bordelle à l’Académie de la Grande Chaumière. Il y découvre ainsi le mouvement cubisme, l’art africain et la statuaire grecque, mouvements populaires de l’époque, et s’en inspire pour créer ses premières œuvres.

Cette belle exposition remplie d’émotion retrace la majeure partie de l’œuvre de Giacometti. C’est donc 160 sculptures et peintures ainsi que des dessins et documents d’archives qui sont présentés au grand public.

Lors de cette incursion dans l’univers surréaliste de Giacometti, le visiteur pourra découvrir toute la poésie et l’émotion qui s’en dégage grâce notamment aux fabuleuses sculptures présentées où il est agréable de saisir le mouvement gestuel de l’artiste et d’admirer toute la créativité de l’œuvre.

20180330_120709    20180330_123901    20180330_120848

20180330_121450

Musée national des beaux-arts du Québec

Crédit photos : travail personnel, mars 2018, MNBAQ