Imagine Monet : les couleurs et la lumière du peintre envahissent Québec cet été

Enfin à Québec ! Le 8 juin 2022, c’était jour de fête et lancement médiatique au Terminal 30 du Port de Québec de la poétique exposition immersive intitulée Imagine Monet. Présentée du 10 juin au 5 septembre 2022, cette belle exposition créée par Annabelle Mauger, Julien Baron et l’historienne de l’art Androula Michael propose de découvrir, dans l’environnement enchanteur du Vieux-Port de Québec, l’oeuvre grandiose du peintre français Claude Monet.

Forte du succès remportée à Montréal en pleine pandémie avec plus de 100 000 visiteurs, cette belle exposition réunit 200 tableaux du grand maître dont la série de peintures des Cathédrales et des Nénuphars de son jardin de Giverny.

Séparée en trois parties, cette émouvante exposition immersive plonge définitivement le visiteur dans un univers de beauté et de poésie. Cette expérience en immersion totale permet d’apprécier les coups de pinceaux, la gestuelle de l’artiste et toute l’émotion qui s’en dégage.

Claude Monet est né à Paris en 1840 et meurt à Giverny en 1926. Il peint dès l’âge de 16 ans plusieurs caricatures et fait alors la rencontre du peintre Eugène Boudin qui l’invite à peintre avec lui les beautés de dame nature. Monet fait par la suite à Paris la rencontre de peintres célèbres tels qu’Auguste Renoir, Frédéric Bazille et Alfred Sisley. Groupe qui deviendra l’essence même de l’impressionnisme dont Monet en est considéré comme le père.

Claude Monet – Biographie

La première partie de l’exposition met en évidence le peintre et l’espace dans lequel il vît soit son environnement familial, ses femmes, ses enfants, son jardin, les champs, les fleurs, l’eau, les paysages qui l’entourent et la nature au fil des saisons.

Les femmes qu’il peint sont d’ailleurs authentiques. Ce ne sont pas simplement des allégories de nymphes, de superbes déesses de beauté ou des femmes puisées du fruit de son imagination.

Non, ces femmes vivent leurs vies quotidiennes, leurs vies sociales ou intimes. Elles sont dessinées par Monet dans la nature ou lors de promenades dans leur jardin. De cette façon, l’artiste capte la lumière ambiance, la couleur et la nature dans toute sa beauté.

La seconde partie de l’exposition traite des différentes thématiques de son oeuvre telles que les meubles, les cathédrales, la Gare de Saint-Lazare et les villes.

Chaque thématique est en fait un laboratoire visuel de l’artiste qui tente ainsi de saisir la lumière changeante du jour et ce, à différents moments.

Conscient des modifications visuelles engendrées par le temps qui passe, Monet désire, telle que le ferait un photographe aujourd’hui, capter et retenir cet instant éphémère, ce moment magique, afin de partager en image cette émotion ressentie provoquée par la luminosité du jour qui est à chaque moment unique en soi.

La troisième partie de l’exposition est grandiose et se termine par la présentation du jardin de Monet à Giverny et le grand cycle des Nymphéas, ses grands décors et l’aboutissement de l’incroyable installation au Musée de l’Orangerie à Paris.

D’une sérénité absolue, le jardin du peintre offrant des milliers de nymphéas rend gloire à la nature dans toute sa beauté. Le pont japonais réunissant les deux rives procure une vue imprenable sur le jardin et le bassin d’eau qui s’y trouvent.

Giverny est en fait LE manifeste de Claude Monet. Ce tableau évoque la façon dont l’artiste conçoit la peinture soit sans ciel, ni horizon. Giverny confond le spectateur qui le regarde, car ce tableau possède une perspective rapprochée, sans repère sur l’espace environnant, ce qui a pour effet de prolonger le regard dans toutes les directions à la fois sans jamais s’arrêter d’où la notion d’abstraction de l’oeuvre. Et, si l’on s’en éloigne, celle-ci se dessine véritablement sous les yeux.

Cette exposition est remarquable pour la poésie et l’émotion qui s’en dégage. Elle est à voir afin d’apprécier l’oeuvre de Claude Monet sous un regard nouveau grâce à la magie de l’immersion totale !

Photographies, travail personnel et François Berthiaume, Imagine Monet, l’exposition immersive, Terminal 30 du Port de Québec, 8 juin 2022.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s