Impressionnant Défilé CML présenté au Musée national des beaux-arts du Québec

Le défilé organisé par le CML était grandiose. Les 25 et 26 mars 2022, vingt designers québécois provenant des villes de Montréal, Québec et autres régions présentaient au Musée national des beaux-arts de Québec leur belle collection.

Vendredi 25 mars, DL Vision Mode y était et partage avec enthousiasme quelques coups de cœur de cette mémorable soirée.

Création de Dorsa Bebei

La présentation de Dorsali retenait l’attention. Dorsa Babei, créatrice de cette marque montréalaise éthique, est née en Iran et s’imprègne de la culture indienne lors de sa jeunesse. Elle étudie à la prestigieuse école d’ESMOD à Dubaï et y travaille pendant 7 ans. Elle s’installe à Montréal par la suite où elle y œuvre depuis.

Ses sources d’inspiration sont multiculturelles et ses créations dépassent les modes en regard du temps. Ses tissus de prédilection sont le lin, la soie et le coton. Les coupes de ses vêtements sont ergonomiques et réfléchies. Dorsa Babei embrasse le mouvement slow fashion avec conviction. Utiliser, réutiliser et revendre sont au cœur de ses valeurs afin de contribuer à l’effort de développement durable de notre planète.

Autre présentation digne de mention et bien dans l’air du temps était celle de la jeune créatrice Roselyn McCormick. Âgée de 21 ans, elle fonde, en 2018, Roselyn Clothing.

Bricoleuse comme pas une, elle créée ses modèles à partir de retailles de tissus, de pièces de literie qu’elle trouve dans les friperies et s’efforce d’atteindre le low waiste afin de contribuer à sa façon au mouvement écoresponsable.

Ses créations sont fabriquées entièrement à la main à Montréal et l’influence de son style patchwork et mosaïque nous rappelle aisément le style vestimentaire de la décennie 70. Sa relecture de cette période éclatée est actuelle, jeune, ludique et bien affirmée.

Étudier en design de mode est le rêve de plusieurs. À Québec, une formation collégiale au privé est offerte au Campus Notre-Dame-de-Foy de Cap-Rouge. Il était difficile lors de cette soirée de passer sous silence le remarquable défilé des étudiants en design de mode de cette institution.

Toujours beaucoup de créativité chez les étudiants et celle-ci est encouragée durant la formation afin d’explorer et de développer ses talents et compétences. La présentation de cette cohorte ne faisait pas exception. La créativité réfléchie des étudiants laissait d’ailleurs place à l’intéressante possibilité de commercialiser quelques modèles.

La seconde partie de la soirée permettait de découvrir l’univers lumineux, fleuri et coloré d’Antoine Saint-Laurent. Univers qui reflète à merveille la bonne humeur et la joie de vivre. Artiste peintre, Saint-Laurent s’intéresse d’abord à la photographie, au cinéma au dessin puis naturellement se dirige vers la peinture. Ses sources d’inspiration sont nombreuses, en fait, tout l’inspire que ce soit une forme vue sur la rue ou bien une couleur en particulier.

Habitué des friperies, Antoine Saint-Laurent trouve aisément LA pièce de vêtement à peindre. Tissu intéressant, coupe particulière, détail inusité se transformeront sous ses mains en un modèle unique en son genre. Le designer est né un jour de chaleur torride, sa saison préférée est l’été et comme il se plaît à le dire, ce n’est probablement pas un hasard.

Autre remarquable collection était celle de Phœbe Knox-Favreau. Habitant la région de Montréal, elle est fraîchement diplômée de la cohorte du Collège LaSalle de 2021.

Bourrée de talent et de créativité, elle proposait, lors de cette grande soirée mode, sa nouvelle collection à l’éclectique songée intitulée : An Empirical Fantasy.

Bien sûr le défilé de la créatrice montréalaise d’origine italienne Nadya Toto était remarquable. Elle est la reine du riche motif jacquard qui est tricoté à même le tissu, ce qui rend ses modèles si magnifiques. Forte de plus de 30 ans de métier, elle propose des vêtements qui subliment le corps féminin. Ils sont confortables et raffinés.

Plusieurs célébrités portent fièrement ses créations, ici comme ailleurs, on n’a qu’à penser à Joannie Rochette, Angelina Jolie ou Drew Barrymore.

La présentation de Géraldine Faure était fort sympathique, car elle était vivante, colorée et festive. Diplômée du Collège LaSalle à Montréal, elle poursuit présentement des études à l’ESG UQAM en design de mode. Cette talentueuse créatrice de mode possède un sens de l’humour étonnant et son sourire est contagieux.

Cette soirée comme on les aime était remplie d’émotions et de belles découvertes, bravo à toute l’équipe du défilé CML pour une telle présentation !

Photographies, travail personnel et François Berthiaume, Défilé CML, Musée national des beaux-arts de Québec, 25 mars 2022.

Source recherche biographique :

La Maison Simons, blog, section en vedette, Antoine Saint-Laurent sous toutes ses couleurs, 22 mars 2022.

2 réflexions au sujet de “Impressionnant Défilé CML présenté au Musée national des beaux-arts du Québec”

  1. Bonjour
    Tout simplement pour vous dire que j’ai passé une très belle soirée
    vendredi le 25 mars 2022 au défilé de mode CML se fût une très belle présentation
    5 étoiles 👌Merci au organisateur et toute l’équipe qui ont réalisé ce beau défilé

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s