Karl Lagerfeld : une légende de la mode nous a quittés

Mardi le 19 janvier dernier s’est éteint à Neuilly-sur-seine en France à l’âge vénérable de 85 ans, le légendaire Karl Lagerfeld, de son véritable nom Karl Otto Lagerfeldt.

Né à Hambourg en Allemagne, il se découvre très tôt une passion pour le dessin. C’est lorsqu’il accompagne sa mère à un défilé de mode, celui de Christian Dior, qu’il dessine ses premiers modèles.

il migre par la suite, avec elle, à Paris en 1952 et il étudie dans une école privée, puis au lycée Montaigne. Il travaille ensuite en tant qu’illustrateur de mode et s’installe à Paris en 1954 dans un hôtel particulier. Cette même année, il remporte le premier prix du concours du Secrétariat international de la laine initié par Woolmark pour la création d’un manteau couleur jonquille décolleté en V au dos. Prix remporté ex aequo avec le non moins célèbre créateur de mode Yves Saint-Laurent.

Le grand couturier Pierre Balmain, faisant partie ce jour-là du jury, le remarque et lui propose un poste d’assistant à ses côtés. C’est alors que le rêve commence.

Outre le poste de directeur artistique pour la Maison Chanel que Karl Lagerfeld occupait depuis 36 ans, il était également directeur artistique chez Fendi depuis 1965, puis de sa marque éponyme.

Grand couturier, photographe, illustrateur, modéliste, costumier, réalisateur et éditeur, Karl Lagerfeld, personnage plus grand que nature, ne laissait personne indifférent, tant par sa forte personnalité flamboyante, son sens de la repartie que son excentricité légendaire. Sa fille Choupette Lagerfeld, un chat de Birmanie est probablement l’animal le plus gâté et choyé au monde.

Surnommé à juste titre le Kaiser, l’empereur de la mode, il a marqué profondément cet univers au milieu du XXe siècle et, ce jusqu’à tout récemment. Son legs est inestimable.

DCF 1.0

Lors de son passage au Festival Mode et Design en 2017, Hervé Léger dit Leroux, qui a travaillé en compagnie de Lagerfeld, a bien résumé l’impact de son travail. Après le décès de Gabrielle Chanel en 1971, cette maison de couture était plutôt moribonde. Lors de l’arrivée de Karl Lagerfeld en 1983, la magie s’est tout de suite opérée.

Qualifié par Hervé Léger de génie, Karl Lagerfeld a eu cette capacité et ce talent, au fil des décennies, d’être capable de capter l’air du temps à chaque collection, de conserver l’héritage laissé par mademoiselle Chanel, d’en faire une lecture juste, une vision de la mode, une façon de se vêtir propre à chaque époque en réactualisant ainsi année après année chaque pièce iconique des créations de Gabrielle Chanel telle que son célèbre tailleur coupé en tweed et gansé tout en y ajoutant cette touche de modernité et d’audace tant appréciée par sa clientèle. Travail qui relança la marque de façon remarquable.

Toujours élégantes, actuelles et féminines, les collections de la Maison Chanel ainsi que les spectaculaires défilés de mode présentés à Paris captent l’imaginaire collectif.

Bref, mardi passé, c’est un très grand nom de la mode, un brillant créateur et directeur artistique qui nous a quittés.

Maison Chanel

Sources recherches : Wikipédia, l’encyclopédie libre

Karl Lagerfeld

Photographie : Camélia japonais, Wikipédia, l’encyclopédie libre, mars 2005.

Le camélia était la fleur fétiche de Gabrielle Chanel.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s